Connexion

icon alerte

Sujet: ISSeP, Microcapteur

L'évaluation de la qualité de l'air en tout point du territoire nécessite de modéliser numériquement le transport et la chimie des polluants atmosphériques et/ou de multiplier le nombre de points de mesure.

La première option requérant la seconde à des fins de validation, il semble indiqué de mettre en place un réseau dense d'évaluation de la qualité de l'air. Les instruments de référence étant onéreux, leur multiplication est impossible d'un point de vue budgétaire.

En revanche, l'utilisation de capteurs économes permettrait d'obtenir plusieurs centaines de points de mesure sur le territoire wallon.


Il a donc été décidé de lancer un projet visant à

  1. densifier les informations relatives à la qualité de l'air ;
  2. appréhender les mesures issues des plateformes multicapteurs économes ;
  3. analyser spatio-temporellement les enregistrements des ministations

et structuré de la façon suivante

  1. développement de mini-stations d'évaluation de la qualité de l'air basées sur des capteurs économes ;
  2. validation de ces capteurs en laboratoire ;
  3. validation de ces capteurs en station ;
  4. installation des ministations sur le terrain ;
  5. rapport d'analyse.

La fiche projet est disponible sur le site de l'ISSeP :https://www.issep.be/wp-content/uploads/Projet-Micro-capteurs.pdf

 

 

 

La protection de vos données est notre priorité. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies qui nous permettent de vous fournir des données de qualité, nous assurer du bon fonctionnement du site et en mesurer l’audience.
J'ai compris